• Se former à distance

  • A votre rythme

  • N'importe où

  • OUI c'est possible

France

France, un système très étatique

Le système éducatif français est très centralisé, piloté par le ministère de l’Éducation Nationale. L’État garde la haute main sur l’enseignement en tant que tel, dans un pays où l’instruction est considérée comme un des ciments de la nation et un des garants de l’égalité républicaine.(wikipedia.org). En raison de son système hautement centralisé, l'école française délivre des diplômes nationaux qui sont basés sur des programmes communs à tous les établissements scolaires.

L’État est par conséquent responsable :

  • de la définition des programmes scolaires et de leur contenu ;
  • de la collation des grades et de la délivrance des diplômes nationaux ;
  • de l’organisation des cursus scolaires et universitaires ;
  • des dépenses pédagogiques ;
  • de la planification, de l’évaluation et de l’inspection ;
  • de la réglementation en matière éducative (réglementation publiée au Bulletin officiel de l’Éducation nationale) ;
  • du recrutement, de la rémunération et de la gestion du personnel chargés de l’administration et du bon fonctionnement du service public éducatif et des établissements y concourant (personnels de direction et d’encadrement, personnels administratifs et financiers…) ;
  • du recrutement, de la rémunération et de la gestion de la carrière de l’ensemble du personnel enseignant (y compris servant dans les établissements privés sous contrat)

Mais La France reconnaît la liberté d'enseignement, il existe donc des établissements privés qui scolarisent environ 20% des élèves du primaire et du secondaire. La majeure partie de ces établissements dispense l'enseignement par un contrat d'association avec l'État régi par la loi Debré de 1959.

L'enseignement privé existe sous quatre formes :

  1. enseignement privé sous contrat d'association avec l'État, de loin la plus importante (près de 1,2 million d'élèves en 2010 et des enseignants sous statut d'agent public);
  2. enseignement privé sous contrat simple, plus rare ;
  3. enseignement privé hors contrat, plus rare ( totalement à la charge des familles);
  4. enseignement familial par la famille, très marginal.